Bonnes pratiques de carénage

Le carénage d’un bateau consiste à nettoyer et décaper la coque puis à la repeindre. Les peintures utilisées pour limiter l’encrassement de la carène par des organismes marins, appelées peintures antifouling, contiennent généralement des biocides qui ont un impact sur le milieu marin. Ils peuvent en particulier être à l’origine de la dégradation de la qualité de l’eau et entraîner des dommages à la faune et la flore marines.

Pour réduire les impacts du carénage, il existe des alternatives à l’utilisation d’antifouling à biocides : 

  • Le lavage manuel à sec
  • La housse de protection
  • Les peintures anti-adhérentes

Il également possible d’adapter son usage d’antifouling en fonction de l’utilisation de son bateau, son stationnement, sa vitesse, etc.

Pour accompagner les plaisanciers dans le choix d’une méthode adaptée, un Guide de la plaisance éco-responsable est en cours d’élaboration par le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon et ses partenaires. Il sera prochainement mis à disposition dans les ports.

Rappel : le carénage doit se faire sur une aire agréée ou chez un professionnel, sur une zone équipée d’un système de récupération des effluents potentiellement dangereux pour l’environnement et la santé humaine, sous peine d’une amende et d’une peine d’emprisonnement.

Comment nettoyez-vous votre bateau ?

Un appel à témoignages est disponible en ligne pour mieux renseigner les pratiques de carénage sur le Bassin d’Arcachon. Que vous soyez résident à l'année ou touriste, professionnel ou plaisancier, n’hésitez pas à participer ! Ce formulaire vise à recueillir les attentes des usagers, ainsi que les avantages et les inconvénients des différentes pratiques.